Couche extérieure molle des protège-poitrine

By Caroline Sharp octobre 15, 2018

Les armuriers de la FCE ont examiné les options de vérification de la couche extérieure molle des protège-poitrine, qui est obligatoire au fleuret. Malheureusement, il n’y a pour l’instant aucune méthode ou aucun test normalisés indépendants que les armuriers peuvent utiliser sur place au site de compétition pour vérifier la spécification d’épaisseur de 4mm et de densité de 22Kg/m3 (m4.c).

Par conséquent, seules les couches extérieures validées par une tierce partie seront permises.

Pour l’instant, les couches extérieures molles des protège-poitrine au fleuret doivent donc porter la marque d’homologation de la FIE pour être acceptées aux épreuves de la Coupe Canada.

Les couches extérieures molles des protège-poitrine doivent être de la même taille que le protège-poitrine de plastique ou de métal qui se trouve au dessous, afin d’assurer qu’il n’y a aucun interstice entre les deux articles.