Le Canada remporte trois autres médailles au Championnat d’escrime en fauteuil roulant des Amériques de la IWAS

By Caroline Sharp septembre 16, 2018

Les Canadiens ont remporté trois médailles de plus lors de la deuxième journée du Championnat d’escrime en fauteuil roulant des Amériques de 2018 de la IWAS qui se déroule à Saskatoon. La couleur du jour a été le bronze pour nos Canadiens, alors que Matthieu Hébert (Beauharnois, QC), Pierre Mainville (St. Colomban, QC) et Ryan Rousell (Saskatoon, SK) se sont tous classés troisièmes de leur épreuve respective d’épée masculine, Hébert et Rousell à l’épée masculine A et Mainville à l’épée masculine B.

Invaincu en poules et classé première tête de série, Hébert s’est incliné 13 à 15 devant le Brésilien Ribeiro en demi-finale, à l’issue d’un match très serré dans lequel le Brésilien s’est légèrement détaché à la toute fin.

«C’est dommage, parce que j’aurais dû gagner de match» a analysé Hébert qui ajoute : «C’est un adversaire que j’ai déjà battu plusieurs fois, et notamment lors des poules aujourd’hui, mais tout comme lors du dernier Championnat des Amériques en 2015, j’ai baissé pavillon devant lui dans le tableau d’élimination directe. C’est une défaite frustrante parce que je sais que j’étais capable de l’emporter aujourd’hui. Mais ce n’est que partie remise! Je reviendrai encore plus fort la prochaine fois!»

Ryan Rousell est également sorti des poules avec beaucoup de confiance. En effet, la seule défaite qu’il a subie en poule a été face à Matthieu Hébert. Il s’est bien battu en demi-finale face au Brésilien Oliveira, mais malgré sa très bonne prestation, il s’est finalement incliné 14 à 15 en prolongation, après avoir mené 14 à 11.»

«Il a été très déçu» a expliqué le directeur de la haute performance Benjamin Manano, qui poursuit : «mais l’expérience d’aujourd’hui lui servira de leçon très importante pour l’avenir.»

Pierre Mainville a lui aussi baissé pavillon en demi-finale face à un Brésilien, sur la marque de 6 à 7. Après avoir présenté une fiche de trois victoires et trois défaites dans les poules, il a affronté le Brésilien  Marusset en demi-finale. Le match a été très serré, et malgré une excellente remontée, Pierre a encaissé la dernière touche.»

«Je suis vraiment déçu de ne pas avoir été capable de faire tourner les choses en ma faveur» a déclaré  Mainville, qui ajoute : «Je suis très déçu parce que, après avoir obtenu un bon résultat hier, je n’ai pas réussi à retrouver les mêmes sensations. C’était un match à ma portée. Je vais reprendre l’entraînement le plus tôt possible la semaine prochaine, et faire une bonne analyse vidéo du match avec mon entraîneur afin de bien comprendre ce qui est arrivé aujourd’hui.»

La recrue Amber Briar (Saskatoon, SK) a été le fait saillant de la journée grâce à son excellente performance au fleuret féminin A. À sa première épreuve internationale, elle a remporté trois victoires contre deux défaites seulement dans sa poule. Puis elle s’est inclinée face à une Américaine en quart de finale pour terminer à la cinquième place du classement général. Ce fut donc une excellente première sortie pour la plus jeune athlète de la délégation canadienne.

Sylvie Morel (Pincourt, QC) s’est elle aussi inclinée face à une Américaine en quart de finale, après avoir présenté une fiche de quatre victoires et une seule défaite dans sa poule.

Dimanche, troisième jour de compétition, il y aura au programme le sabre féminin auquel participeront Camille Chai et Sylvie Morel, ainsi que les épreuves de fleuret masculin où nous serons représentés par Matthieu Hébert et Doug Brecht.

-30-