Les escrimeurs canadiens remportent cinq médailles aux épreuves individuelles d’escrime des Jeux panaméricains de 2019

By Caroline Sharp août 9, 2019

À la fin de la compétition individuelle aux Jeux panaméricains de 2019 à Lima, au Pérou, le Canada a un total de cinq médailles en escrime, soit une d’argent et quatre de bronze.

Les Canadiennes Jessica Guo (Toronto, ON) et Eleanor Harvey (Hamilton, ON) ont été les premières à se qualifier pour la ronde des médailles, toutes deux dominantes dans leurs quarts de finale, les remportant respectivement 15-6 et 15-5. Les deux Canadiennes se sont malheureusement retrouvées face à face en demi-finale. Et Guo l’a emporté sur le score serré de 14 à -12, donnant à Harvey la médaille de bronze.  «C’était la première fois que je disputais l’épreuve individuelle aux Jeux panaméricains, a dit Harvey, je suis heureuse de la façon dont j’ai tiré dans les poules et je visais une médaille. Et c’est vraiment fantastique qu’il y ait deux Canadiennes sur le podium.»

Guo, quatorze ans, a ensuite affronté l’Américaine Lee Kiefer, en finale.  Kiefer, classée dans le top 5 mondial avec de nombreuses victoires en Coupe du monde, a remporté le combat par un pointage de 15 à 10, si bien que Guo a finalement décroché la médaille d’argent pour le Canada.

Lorsqu’on lui a demandé si elle pensait remporter une médaille à sa première grande compétition, Guo a répondu : «Je ne pensais pas vraiment à gagner une médaille. J’étais juste concentrée sur mon combat et j’essayais juste de marquer une touche à la fois.»

De son côté, Maximilien Van Haaster (Montréal, QC) s’est qualifié pour les demi-finales au fleuret masculin après un bon départ dans sa poule, où il a remporté quatre victoires contre une seule défaite.  Il a ensuite affronté le Colombien Dmitri Clairet dans le tableau de 16, et a gagné le match 15 à 11 pour se qualifier pour les quarts de finale. Il a ensuite remporté son quart de finale 15 à 11 contre Carlos Rodriguez de Porto Rico pour accéder à la ronde des médailles.

Van Haaster a ensuite été opposé à l’Américain Gerek Meinhardt, classé cinquième au monde, en demi-finale et il s’est incliné 7 à 15 ce qui lui donnait une médaille de bronze pour le Canada.  «Je n’était pas à mon meilleur niveau, mais j’ai réussi à rester calme» a dit Van Haaster, qui poursuit : «Je ne suis pas content d’avoir perdu, mais je suis satisfait d’avoir remporté une médaille car c’était mon objectif pour aujourd’hui.»

Gabriella Pagé (Blainville, QC) a répété sa performance des Jeux panaméricains de 2015, remportant une autre médaille de bronze.  «Je suis à la fois heureuse et déçue», a expliqué Pagé après le combat.  «Je suis venue ici pour gagner. J’ai eu une très longue saison et malgré les hauts et les bas, je suis satisfaite de la façon dont j’ai tiré.  J’ai contrôlé mes émotions et géré la pression, donc je suis satisfaite mais déçue en même temps.»

Pagé a présenté une fiche de quatre victoires et une défaite en poule, et a affronté sa coéquipière Marissa Ponich (Edmonton, AB) dans le tableau de 16. Pagé a gagné le match 15 à 9 et a ensuite affronté Eileen Grench du Panama en quarts de finale, l’emportant le score serré de 15 à 13 pour se qualifier pour les demi-finales. Là, Pagé a affronté l’Américaine Anne-Elizabeth Stone et a perdu 10 à 15 pour terminer avec une médaille de bronze.

Et le sabreur Shaul Gordon, de Richmond, C.-B., mais qui vit maintenant à Montréal, a été le dernier médaillé individuel du Canada. Gordon a terminé avec une médaille de bronze après avoir perdu contre l’Américain Daryl Homer d’extrême justesse 14 à 15 en demi-finales. Gordon est revenu de l’arrière pour égaliser le score à 14 partout, mais il a perdu à la touche finale. Homer a ensuite remporté la médaille d’or.  «Malheureusement, pour la dernière touche, j’ai eu la bonne idée, mais l’exécution n’a pas été si bonne» a déclaré Gordon, qui ajoute : «Pour l’instant, je ne suis pas très content, mais dans l’ensemble, je suis satisfait de mon résultat.»

Plusieurs autres Canadiens ont terminé parmi les 8 premiers. Marc-Antoine Blais-Bélanger (Montréal, QC)) a terminé à la sixième place à l’épée masculine tandis qu’Eli Schenkel (Canadien vivant aux États-Unis) a également terminé en sixième position, mais au fleuret masculin.

Les escrimeurs canadiens s’attendent à ajouter à leur total de médailles lors des épreuves par équipes qui auront lieu jusqu’au 10 août.

-30-