Entraîneurs du programme de l’équipe nationale senior

By Caroline Sharp septembre 29, 2016

La Fédération canadienne d’escrime a le plaisir d’annoncer que les entraîneurs suivants ont été confirmés pour encadrer le programme de l’équipe nationale senior jusqu’à 2018 :

Paul ApSimon – fleuret féminin

Julien Camu – fleuret masculin

Gilbert Gélinas – sabre féminin

Benjamin Manano – sabre masculin

David Howes – épée féminine

Victor Gantsevich – épée masculine

L’entraîneur du programme de l’équipe nationale est le leader reconnu du programme national d’une arme. Il travaille sous la direction du comité de haute performance de la FCE, avec le soutien de la gérante de la haute performance de la FCE. L’entraîneur établit le calendrier annuel des compétitions et celui des stages d’entraînement, et il contribue à la mise en oeuvre de tous les programmes des équipes nationales qui ressortent du programme de l’arme dont il est responsable.

Même si l’entraîneur du programme de l’équipe nationale senior assume le rôle d’entraîneur de l’équipe nationale senior, il doit aussi pouvoir regrouper les entraîneurs au sein d’une «équipe d’entraîneurs» ayant pour objectif commun la mise en oeuvre du programme de l’arme et son soutien, du niveau cadet à celui de la haute performance.

Paul ApSimon, Victor Gantsevich, Gilbert Gélinas, David Howes et Benjamin Manano ont tous pris de l’expérience dans ce rôle au cours de la dernière période quadriennale. De plus, ApSimon, Howes et Manano ont tous piloté des athlètes tout au long du processus de qualification pour les Jeux olympiques de Rio. Ils puiseront tous des ressources au sein de la communauté de l’escrime pour mettre en place des programmes de l’équipe nationale à l’occasion de compétitions cadettes, juniors et seniors désignées.

De son côté, Julien Camu est un nouveau venu au sein du programme. Actuellement basé en France, il prévoit déménager au Canada au cours de l’année qui s’en vient. Camu a travaillé avec l’entraîneur national de fleuret masculin français, et il a entraîné plusieurs athlètes de divers pays en préparation des Jeux olympiques de Rio. Étant donné qu’il sera basé en France pendant sa première saison à titre d’entraîneur national, il pourra participer à plusieurs compétitions désignées projets de l’équipe nationale, ce qui lui permettra de se familiariser avec les athlètes canadiens et avec leurs entraîneurs personnels, et d’organiser des stages d’entraînement.

Un solide groupe de candidats très qualifiés s’est présenté pour briguer ces postes, et nous remercions tous ceux qui ont pris la peine de faire leur demande. Nous sommes enchantés à la perspective de bâtir sur les résultats positifs que nous avons obtenus à Rio, et de nous préparer à en obtenir d’encore meilleurs à Tokyo en 2020.

-30-