Les escrimeurs canadiens remportent trois médailles à une compétition senior de la FIE

By Caroline Sharp mai 1, 2018

Les meilleurs escrimeurs du Canada étaient en action en fin de semaine à des compétitions de la FIE qui comptent pour le classement mondial.

Les sabreurs et sabreuses canadiens étaient à  Reykjavik, en Islande, pour participer au tournoi satellite de la FIE, et ils ont gagné trois médailles au total!

Marc Gélinas (Blainville, QC) a remporté la médaille d’argent après avoir battu en demi-finale son coéquipier et olympien Joseph Polossifakis (Laval, QC), qui est reparti avec la médaille de bronze. Le match a été très serré, mais Gélinas l’a finalement emporté 15 à 12 ce qui le qualifiait pour la finale, où il s’est incliné devant l’Argentin Stefano Lucchetti sur la marque de 10 à 15.

Marissa Ponich (Edmonton, AB) a également eu un très bon tournoi en Islande, se qualifiant pour les demi-finales où elle a dû baisser pavillon devant l’Américaine Alexis Browne qui a remporté par la suite les grands honneurs de l’épreuve. Ponich est repartie avec la médaille de bronze, ce qui portait à trois le nombre de médailles gagnées par les escrimeurs canadiens en Islande.

Et de leur côté, les épéistes masculins et féminines canadiens étaient à Split, en Croatie, pour un autre tournoi satellite de la FIE, et l’olympienne Leonora MacKinnon a obtenu le meilleur résultat canadien  en se rendant jusqu’en quarts de finale, où elle s’est inclinée devant à la Hongroise Anna Kun, ce qui lui a conféré la sixième place du classement général.

Et l’équipe canadienne de fleuret féminin se trouvait à Tauberbischofsheim, en Allemagne pour une épreuve de la Coupe du monde de la FIE.  Et à l’épreuve individuelle, c’est Eleanor Harvey (Hamilton, ON) qui a obtenu le meilleur résultat canadien avec une dixième place. Dans la compétition par équipes, le Canada s’est classé onzième, après avoir perdu face à la Pologne dans le tableau de 16, ce qui reléguait nos porte-couleurs dans les matchs pour l’attribution des 9e à 16e places. La formation canadienne de fleuret féminin connaît une excellente saison, et elle est maintenant classée sixième au monde.

-30-