Les meilleurs sabreurs du Canada ont participé à leur première épreuve de qualification olympique

By Caroline Sharp avril 29, 2019

Les meilleurs sabreurs du Canada ont participé en fin de semaine dernière à une étape du Grand Prix de la FIE, disputée à Séoul, en Corée. Il s’agissait de la première épreuve de qualification olympique au sabre, où les sabreurs peuvent accumuler des points jusqu’en avril 2020 aux épreuves du circuit mondial de la FIE, en vue de leur qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo.

Marissa Ponich, d’Edmonton, a obtenu le meilleur résultat du Canada, ce classant 26e de son épreuve qui regroupait 155 tireuses. Ponich a commencé la compétition en force, remportant cinq des six assauts de sa poule, ce qui la qualifiait directement pour le tableau principal de 64. Et dans les 64, Ponich a battu Sabina Karimova, de l’Azerbaïdjan, sur la marque de 15 à 8. Puis Ponich a été opposée à la Russe Sofia Pozdniakova, et s’est inclinée 6 à 15, ce qui lui conférait la 26e du classement général de l’épreuve, valant 6 précieux points de la FIE. De son côté, Gabriella Pagé (Blainville, QC) a terminé en 72e position.

Shaul Gordon (Montréal, QC) et Joseph Polossifakis (Laval, QC) ont été les deux meilleurs Canadiens du côté masculin à ce Grand Prix de Séoul.  Gordon a présenté une fiche de quatre victoires et deux défaites dans sa poule, ce qui le qualifiait pour le tableau préliminaire au tableau de 64, où il a battu l’Égyptien Ziad Elsissy sur le score de 15 à 10. Gordon a alors rencontré le Français Vincent Anstett dans le tableau principal de 64, s’inclinant 5 à 15 pour prendre la 51e place de l’épreuve, sur 160 tireurs.

De son côté, Joseph Polossifakis a eu un début difficile, ne remportant que deux matchs de sa poule, et en perdant quatre. Mais cela le plaçait néanmoins dans le tableau préliminaire où il a tout d’abord  affronté l’Américain Andrew Doddo, se retrouvant mené 5 à 13 au score. Mais Polossifakis a retrouvé son rythme et a effectué un impressionnant retour pour finalement remporter la victoire 15 à 14!! Puis Polossifakis a disposé de l’Allemand Frederic Kinder 15 à 12 ce qui le qualifiait pour le tableau de 64. Et là, dans le tableau principal, Polossifakis a croisé le fer avec l’Américain Eli Dershwitz, classé premier au monde, et s’est incliné 8 à 15 pour terminer à la 63e place du classement général de l’épreuve. De son côté, Fares Arfa (Laval, QC) a pris la 78e place de la compétition.

-30-