L’escrimeuse canadienne Leonora MacKinnon se classe dans les 16 premières d’une épreuve de Coupe du monde qualificative pour les Jeux olympiques

By Caroline Sharp mai 21, 2019

Les épéistes féminines seniors du Canada participaient en fin de semaine à une épreuve de la Coupe du monde organisée à Dubai. Et l’olympienne de Rio 2016 Leonora MacKinnon, qui revient en forme après avoir subi une blessure, s’est classée parmi les 16 premières d’une épreuve de la Coupe du monde comptant pour la qualification olympique pour les Jeux de Tokyo.

MacKinnon, une Canadienne qui vit en Angleterre et s’entraîne en France, a présenté une fiche de quatre victoires et deux défaites dans sa poule, puis remporté ses matchs d’élimination directe 15 à 8 et 15 à 9 pour se qualifier pour le tableau principal de 64. Et là, elle a rencontré l’Américaine Kelly Hurley, classée 10e au monde, et MacKinnon l’a emporté sur le score de 15 à 8. Puis, dans le tableau de 32, elle a affronté la Coréenne Sera Song et remporté le match sur le score de 15 à 11. Mais le parcours de MacKinnon a pris fin dans le tableau de 16, alors qu’elle s’est inclinée 8 à 15 devant la Russe Violetta Kolobova qui a par la suite gagné la médaille de bronze de l’épreuve. Mackinnon a donc terminé à la 16e place sur 240 tireuses.  De son côté, Kay Sze de Vancouver, a obtenu le deuxième résultat du Canada en prenant la 92e de la compétition.

Et notre formation d’épée féminine, composée de Leonora MacKinnon, Malinka Hoppe-Montanaro (Montréal, QC), Ariane Leonard (St-Lambert, QC), et Emma Von Dadelszen (Vancouver, CB) a battu l’Égypte sur la marque de 45 à 35 pour se qualifier pour le tableau de 16, puis nos porte-couleurs ont baissé pavillon devant la Russie 29 à 45, pour se classer finalement à la 16e place du classement général de l’épreuve, à la suite des matchs de classement.

De leur côté les fleurettistes féminines seniors du Canada continuent à exceller sur la scène internationale. En effet, Eleanor Harvey (Hamilton, ON) a pris la 18e place du classement général du Grand Prix de fleuret féminin senior disputé à Shanghai, en Chine, une compétition de tout premier plan qui sert notamment d’épreuve qualificative pour les Jeux olympiques de Tokyo. Harvey, qui est classée dans les 16 premières du monde, a tout d’abord écrasé Yan Wai Liu de Hong Kong, sur la marque sans appel de 15 à 4, mais elle s’est ensuite inclinée devant l’Italienne Francesca Palumbo 10 à 14, pour prendre la 18e position de l’épreuve sur un total de 185 tireuses. Jessica Zi Jia Guo (Toronto, ON) a pris la 46e place après s’est être qualifiée pour le tableau principal de 64 en ayant présenté une fiche de cinq victoires et une seule défaite dans sa poule, puis en ayant remporté son premier match d’élimination directe sur la marque de 15 à 13. Mais Guo a ensuite baissé pavillon 5 à 15 devant l’Italienne Camilla Mancini classée 17e au monde, pour prendre finalement la 46e place du classement général. Shannon Comerford (Saskatoon, SK) et Alanna Goldie (Calgary, AB) ont respectivement terminé en 73e et en 77e positions, tandis que Kelleigh Ryan (Ottawa, ON) prenait la 102e place de l’épreuve.

Les fleurettistes masculins du Canada ont eux aussi prix part au Grand Prix de Shanghai en fin de semaine, et Blake Broszus a obtenu le meilleur résultat canadien avec une 102e place sur plus de 200 tireurs.

Et de son côté, notre équipe canadienne d’épée masculine était à Paris, en France, pour une autre épreuve de la Coupe du monde, et Marc-Antoine Blais-Bélanger (Montréal, QC) a obtenu le meilleur résultat canadien, avec une 89e place sur 375 tireurs.  Et notre équipe d’épée masculine, composée de Marc-Antoine Blais-Bélanger, Dylan French (Richmond, CB), Seraphim Hsieh Jarov (Surrey, CB), et John Wright (Ottawa, ON) a pris la 28e place après avoir battu le Taipei sur la marque de 45 à 37 dans les 64 et a ensuite perdu contre la Corée 43-25.

-30-