L’escrimeuse d’épée Leonora Mackinnon termine parmi les 8 premières de la première épreuve de Coupe du monde de la saison qualificative pour les Jeux olympiques de Tokyo

By Emily Hall novembre 4, 2019

En fin de semaine, Tallinn en Estonie, a été l’hôte d’une Coupe du monde d’épée féminine senior qui a vu des escrimeuses participer à des épreuves individuelles et par équipes. Sept athlètes canadiennes ont participé à la compétition, le meilleur résultat ayant été obtenu par Leonora Mackinnon, de Newbury en Angleterre, qui a terminé sixième sur plus de 270 participants. Mackinnon est la première Canadienne à se classer parmi les huit premières au classement canadien à l’épée féminine dans une Coupe du monde ou un Grand Prix depuis Sherraine Schalm en mai 2010 au Grand Prix à Nankin, en Chine.  La compétition s’inscrit dans le cadre du processus de qualification olympique pour Tokyo 2020.

En compétition, Mackinnon a remporté tous ses combats dans la phase de poule, ce qui lui a permis d’avoir un laissez à passer direct pour le tableau de 64. Dans ce tour, Mackinnon a battu la Paraguayenne Montserrat Viveros 15 à 12. Mackinnon a ensuite affronté Kelley Hurley, des États à Unis, et l’a battue 15 à 11. Et dans le tableau des 16, la Coréenne Young Mi Kang s’est inclinée devant Mackinnon sur la marque de 15 à 9.

Leonora a connu sa première défaite du tournoi en quart de finale (8 premières), ayant baissé pavillon 15 à 11 devant à la Chinoise Yiwen Sun. Sun a ensuite perdu contre Ana Maria Popescu, de Roumanie, qui a terminé première à cette Coupe du monde. Mackinnon est actuellement classée 40e au monde et participera à sa prochaine Coupe du monde à La Havane en janvier 2020.

En plus de participer à l’épreuve individuelle, Mackinnon a été épaulée par Ariane Leonard (Saint-Lambert, QC), Alexanne Verret (Québec, QC) et Emma von Dadelszen (Vancouver, CB) dans l’épreuve féminine senior d’épée par équipe à cette Coupe du monde de Tallinn. L’équipe canadienne a battu le Brésil 45 à 31 dans le tableau de 32, mais a perdu ensuite en huitièmes de finale contre la Chine à l’issue d’une bataille serrée qui s’est terminée sur le score de 45 à 42, et a terminé 16e au classement général, le Canada détient actuellement son billet pour la compétition féminine à l’épée de Tokyo comme meilleure équipe en Amérique. En effet, les Américaines étant actuellement classées parmi les quatre premières du classement mondial, cela donne aux Amériques une deuxième place de qualification olympique pour ce continent, pour l’équipe classée deuxième du continent.

Les meilleurs athlètes canadiens de fleuret masculin seront en action en fin de semaine prochaine lors de leur première Coupe du monde de la saison à Bonn, en Allemagne, tandis que les athlètes canadiens juniors d’épée masculine participeront à une Coupe du monde à Riga, en Lettonie.

– 30 –