Maximilien Van Haaster se classe parmi les 16 premiers au Championnat du monde senior d’escrime

By Caroline Sharp juillet 24, 2018

Les Canadiens continuent à inscrire des meilleures performances personnelles au Championnat du monde senior d’escrime de 2018 qui se déroule actuellement à Wuxi, en Chine. En effet, le Montréalais Maximilien Van Haaster s’est classé 16e hier lors des finales de la compétition de fleuret masculin individuel. Van Haaster, olympien à Rio et qui a remporté le mois dernier la médaille d’argent au Championnat panaméricain senior d’escrime, a eu hier une autre performance marquante en prenant la 16e place du Championnat du monde. Le Canada termine donc les compétitions individuelles de ce Championnat du monde senior avec trois tireurs parmi les 16 premiers de leur épreuve respective, et deux autres tireurs parmi les 32 premiers, une première historique pour le pays. Dix athlètes au total se sont qualifiés pour les tableaux de 64.

Van Haaster s’est qualifié directement à l’issue des poules pour le tableau de 64 du fleuret masculin. Classé 49e tête de série, son premier match du tableau principal l’opposait à la 16e tête de série, le Japonais Takahiro Shakine et Van Haaster l’a emporté sur la marque de 15 à 8.  Puis, il a affronté le Chinois Bin Wu dans le tableau de 32, et a remporté le combat 15 à 12, ce qui le qualifiait pour le tableau de 16. Là, Van Haaster a dû affronter la première tête de série, l’Italien Alessio Voconi, et malgré une forte résistance, il a dû baisser pavillon 12 à 15, ce qui le plaçait à la 16e place du classement général.

Gabriella Pagé (Blainville, QC) et Marissa Ponich (Edmonton) étaient également en action hier dans le tableau de 64 du sabre féminin. Ponich s’est inclinée 7 à 15 devant la première tête de série, l’Ukrainienne Olga Kharlan, ce qui lui conférait la 64e du classement général de l’épreuve, tandis que Pagé baissait pavillon de justesse 12 à 15 devant la troisième tête de série, la Roumaine Bianca Pascu, si bien qu’elle a finalement été classée en 62e position.

Hier a aussi marqué le début des compétitions par équipes, le sabre masculin et l’épée féminine étant en lice. L’équipe canadienne, composée de Fares Arfa (Laval, QC), Marc Gélinas (Blainville, QC) et Shaul Gordon (Montréal, QC) a pris la 10e place.  Équipe Canada a battu Singapour 45-22 dans le tableau de 32, ce qui la qualifiait pour le tableau de 16 où elle a affronté l’Allemagne devant laquelle elle s’est inclinée sur la marque de 37 à 45. Le Canada a alors été placé dans le tableau de classement pour les places de 9 à 16 et l’a emporté sur le Japon 45 à 38 ce qui les qualifiait pour le match pour l’attribution des 9e et 10e places. Là, le Canada a perdu 22 à 45 contre la Roumanie, ce qui lui conférait finalement la 10e place au classement général de l’épreuve.

De son côté, l’équipe canadienne d’épée féminine, composée de Zi Shan (Shirley) Guo (Toronto, ON), Malinka Hoppe Montanaro (Montréal, QC), Leonora MacKinnon (Canadienne vivant aux États-Unis) et Kay Sze (Vancouver, CB) a pris la 15e place du classement général. Nos Canadiennes ont tout d’abord battu l’Israël 45 à 40 pour se qualifier pour le tableau de 16, où elles ont dû affronter la première tête de série, la Chine, et elles se sont inclinées 24 à 45. Puis, le Canada a fait face à l’Italie dans le tableau de classement pour les places de 9 à 16, baissant pavillon sur le même score de 24 à 45. Les Canadiennes ont également perdu leur match suivant contre la Hongrie, 35 à 45, mais elles se sont reprises en dominant les Espagnoles 45 à 35, ce qui leur donnait finalement la 15e place du classement général.

La compétition par équipes se poursuit aujourd’hui et l’équipe canadienne de fleuret féminin, classée  6e au monde, sera en action.

-30-