Meilleur résultat de l’histoire pour l’équipe canadienne de fleuret féminin

By Caroline Sharp octobre 16, 2017

Félicitations à  l’équipe canadienne de fleuret féminin qui a réussi le meilleur résultat de l’histoire pour le Canada avec une quatrième place à la Coupe du monde de Cancun en fin de semaine.

Notre formation, composée de Eleanor Harvey (Hamilton, ON), Alanna Goldie (Calgary, AB), Kelleigh Ryan (Ottawa, ON) et Shannon Comerford (Saskatoon, SK), était classée septième au monde au début de la saison de Coupe du monde, grâce à plusieurs résultats parmi les huits premières au cours de la saison précédente, dont une sixième place au Championnat du monde de 2017. La victoire de notre équipe en fin de semaine face à la France en quart de finale établit un nouveau record pour l’équipe, en se qualifiant pour la ronde des médailles dès la première épreuve de la sasison.

Notre équipe a commencé sa journée en prenant le meilleur sur la Grande-Bretagne 45 à 36. Puis, nos représentantes ont affronté les Françaises, classées quatrième au monde. Et le Canada a réussi une superbe remontée pour finalement l’emporter 45 à 37 et se qualifier pour les demi-finales, soit la ronde des médailles.

En demi-finale, le Canada s’est incliné face à la formation classée première au monde, l’Italie, ce qui les reléguait au match pour l’attribution de la médaille de bronze contre les États-Unis. Et cette rencontre a été indécise jusqu’à la toute fin, nos représentantes s’inclinant finalement sur la marque de 26 à 33 et prenant la quatrième place du classement général.

«Le podium est à notre portée» a déclaré l’entraîneur en chef Paul ApSimon, qui était épaulé par Mike Pederson et Yoann Lebrun pour encadrer l’équipe au Mexique.

Les Canadiennes avaient aussi participé la veille à la compétition individuelle, Eleanor Harvey se qualifiant pour les quarts de finale avant de perdre 9 touches à 15 face à l’Italienne Arianna Errigo. Errigo, actuellement classée troisième au monde, a remporté la médaille de bronze à Cancun. Harvey a battu la Russe Svetlana Tripapina 15 à 11 dans le tableau de 16 pour se qualifier pour les quarts de finale, et elle a finalement pris la huitième place du classement général. Alanna Goldie s’est qualifiée pour la tableau de 64 où elle s’est inclinée face à l’Américaine Jacqueline Dubrovich 10 à 15 et prendre la 41e place.

-30-