Meilleures performances personnelles et deux médailles d’or pour le Canada à la Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant de 2018 de la IWAS à Montréal

By Caroline Sharp avril 30, 2018

Les escrimeurs canadiens en fauteuil roulant ont participé en fin de semaine à Montréal à la Coupe du monde d’escrime en fauteuil roulant de 2018 de la IWAS, présentée dans le cadre du Défi Sportif Altergo, un événement multisports qui en est à sa 35e édition. Et ce fut une fin de semaine historique pour les escrimeurs canadiens en fauteuil roulant, le Canada ayant en effet remporté sa toute première médaille d’or en Coupe du monde. Et en fait, le Canada est même reparti avec une récolte de deux médailles d’or!

Pierre Mainville (St.-Colomban, QC) a remporté une des deux médailles d’or du Canada, en battant le Français Maxime Valet sur la marque de 15 touches à 9 en finale de l’épreuve de sabre masculin B.  Après sa toute première conquête d’une médaille d’or en Coupe du monde, Mainville a déclaré : «Ça représente beaucoup de fierté, mais aussi du stress de tirer devant ma famille et mes amis. Ce stress s’est transformé en bonheur. J’étais ému de voir mes enfants présents pour moi. C’était génial! De le faire à la maison, c’est le bonbon!»

Et Mainville s’est aussi classé cinquième de la compétition d’épée masculine B samedi, après s’être incliné en quart de finale. De son côté, Matthieu Hébert (Beauharnois, QC) est passé à une petite touche de se qualifier pour la demi-finale de l’épée masculine A, s’inclinant 14 à 15 devant le Britannique Oliver Lam Watson à l’issue d’un match qui a été serré du début jusqu’à la toute fin.

Et la seconde médaille d’or du Canada a été gagnée par le jeune espoir de l’escrime en fauteuil roulant canadienne, Ryan Roussel (Asquith, SK) dans l’épreuve de sabre masculin A. Roussell a pris le meilleur par 15 à 13 en demi-finale sur l’ancien médaillé du Championnat du monde, le Français Moez El Assine, ce qui le qualifiait pour la finale où il a infligé une défaite au Japonais Shintaro Kano, sur le score sans appel de 15 touches à 4.

Parmi les autres résultats canadiens à signaler, notons les qualifications pour les quarts de finale, à l’épée féminine A et au sabre féminin A, de Camille Chai, qui représentent toutes les deux des meilleures performances à vie pour la native de Montréal. Et de son côté, Sylvie Morel (Pincourt, QC) a également atteint les quarts de finale au sabre féminin B.

-30-